La dépression saisonnière

Le changement de saison affecte plus de personnes qu’on pense. Pour mieux comprendre, partons de l’été! Il fait beau, les oiseaux gazouillent, les cigales chantent, le vent est chaud et c’est l’été. Tu te sens vivant et le plaisir est au rendez-vous. Le mois d’août est terminé, c’est le temps de la rentrée scolaire et les vacances sont finies. Le retour à la routine, septembre avance et octobre arrive.

Le changement de saison s’opère. Les feuilles des arbres changent de couleur. Le vert devient rouge, orange, jaune et ensuite gris, beige et brun… La grisaille s’installe, le soleil se couche tôt, trop tôt! Tu te lèves et c’est sombre, tu arrives du travail et c’est encore sombre. Où est caché le soleil? Où est la superbe verdure et les fleurs multicolores? Tu n’étais pas préparé, pas prêt à laisser le soleil réduire ses heures de lumière. Les oiseaux quittent pour le sud, ils ont peut-être compris quelque chose que nous n’avons pas compris ici. Les animaux se préparent à l’hiver soit pour se faire des réserves de nourriture ou encore pour hiberner.

Et toi, qu’est-ce que tu fais pour te préparer aux temps froids qui arrivent très rapidement, beaucoup trop rapidement. Est-ce que tu prends un moment pour faire des réserves? Des réserves de soleil et du grand air automnal qui se refroidit de jour en jour. Tu sens qu’une lourdeur s’installe peu à peu, tu as moins d’énergie, tu es plus irritable. Tu te réveilles le matin avec seulement le goût de te recoucher. Tu ne trouves pas normal de te lever avant le soleil… et qu’il se couche avant toi! Tu avances d’un pas plus pesant, tu es grognon, plus qu’à l’habitude. Tu en viens à croire que ta patience s’est envolée avec les oiseaux vers le sud! Les arbres, en laissant tomber leurs feuilles, gardent leur force pour passer l’hiver et se réveiller au printemps. Tu regardes la nature et tu la vois s’endormir. C’est gris, il pleut, il vente et l’hiver s’installe avec sa première neige. Les vitres sont givrées le matin et tu te demandes combien de temps l’hiver durera cette année.

Changement de climat, changement d’environnement, changement d’heure et  d’ensoleillement… beaucoup de changements en quelques semaines à peine. C’est trop, trop de changements et trop peu de soleil!!! L’humeur maussade, tu te demandes ce qui t’arrive, tu ne te reconnais plus. Ta famille le remarque, mais pense que c’est de passage, du moins, elle l’espère!

La dépression saisonnière frappe trop souvent

La dépression saisonnière, oui, ça existe et ça touche plus de 18 % des gens *. La principale cause est le manque de lumière. C’est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Il est possible de prévenir cet état avec la luminothérapie ou en prenant le temps d’aller à l’extérieur pour bénéficier d’une dose de soleil lors des pauses au travail, au moment du dîner ou la fin de semaine. Tu peux également faire de l’hypnothérapie pour aider à la gestion des émotions et retrouver plus de calme durant cette période plus difficile.

Josianne Cloutier, praticienne en hypnose
Hypnova | Hypnose & cie
www.hypnova.ca

*Source : http://beta.radio-canada.ca/nouvelle/811732/depression-saisonniere-luminotherapie-automne-hiver

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This